BEAUTE SAUVAGE

Publié le par Boyer

Beauté sauvage

 

 

On ne retient pas l’amour dans le creux de ses bras

L’étranger qui se réveille le destin entre ses mains

J’ai cru que j’allais mourir je me relève

J’ai touché le bitume je me réveille

On ne retient pas la vie dans une seule seconde

La mort se charge un jour de l’interrompre    

 

Toi qui me reviens de nulle part

Quand j’ai croisé ton regard

Non ce n’est pas le hasard

Si mon cœur a tremblé et que depuis je t’aime

 

Sentir ta beauté sauvage

Parfum de liberté

M’endormir sur tes plus belles phrases

Plus jamais me réveiller

Oublier le temps dans tes bras

 

On ne vit pas de vieux souvenirs

Pour nous maintenant c’est l’avenir

J’ai cru t’avoir oubliée

Dans les vapeurs noires de mon passé

On ne vit pas de ce qu’on se nourrit

Le temps assassin nous l’interdit          

 

Toi qui me reviens de nulle part

Quand j’ai croisé ton regard

Non ce n’est pas le hasard

Si mon cœur a tremblé et que depuis je t’aime       

 

Sentir ta beauté sauvage

Parfum de liberté

M’endormir sur tes plus belles phrases

Plus jamais me réveiller

Oublier le temps dans tes bras

Publié dans clip

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article